Prévenir l’introduction et contrôler la dispersion des espèces exotiques envahissantes

Les espèces exotiques envahissantes, qu’elles soient végétales ou animales, constituent une menace importante pour la biodiversité : elles peuvent causer le déclin des espèces indigènes et bouleverser de façon irréversible l’équilibre naturel qui régnait avant leur introduction.

Apprenez-en plus sur nos projets découlant de cette orientation.

Évaluer les effets des poissons exotiques envahissants sur les moules d’eau douce indigènes du Saint-Laurent

La situation de plusieurs espèces de moules d’eau douce du Saint-Laurent est précaire : six se trouvent sur la liste des espèces susceptibles d’être désignées menacées ou vulnérables en vertu de la législation québécoise, et une autre est considérée comme en voie de disparition par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC). Le but de ce projet de recherche est d’évaluer l’hypothèse selon laquelle le gobie à taches noires agirait comme hôte « imposteur » pour les larves de certaines espèces de moules indigènes et nuirait à leur recrutement et à leur dispersion. La situation pourrait aussi être inverse : le gobie pourrait s’avérer un hôte compatible pour les larves de moules, qui s’en trouveraient ainsi favorisées.

Consultez la fiche d'information pour ce projet.

Concerter les initiatives sur les espèces aquatiques envahissantes et les vecteurs d’introduction prioritaires

Pêches et Océans Canada a mené des évaluations de risques liés à l'introduction d’espèces aquatiques envahissantes ainsi qu’aux vecteurs d'introduction. À ce jour, le choix des espèces et des vecteurs retenus pour ces évaluations est fondé sur des consultations effectuées par Pêches et Océans Canada et par le Comité national sur les espèces aquatiques envahissantes (CNEAE). L’ajout d’intervenants concernés par cette problématique permettra d’élargir la concertation et d’harmoniser les priorités d’intervention. 

Consultez la fiche d'information pour ce projet.

Élaborer des outils communs d’information et de sensibilisation sur les espèces exotiques envahissantes

Alors que certaines espèces exotiques envahissantes ont été introduites accidentellement dans l’écosystème du Saint-Laurent, d’autres y ont été amenées volontairement et ont engendré des impacts non désirés. Dans ce contexte, la sensibilisation constitue la meilleure manière de limiter leur dispersion. La mise en commun des différentes initiatives et des outils d'information et de sensibilisation sur les espèces exotiques envahissantes permettra d’harmoniser les approches et les messages véhiculés. De plus, cet exercice favorisera la détermination et l’élaboration de nouveaux outils et de documents plus généraux pour une diffusion à grande échelle. 

Consultez la fiche d'information pour ce projet.

Harmoniser les programmes et activités de détection et de suivi des espèces aquatiques envahissantes et identifier les lacunes

Plusieurs participants et collaborateurs du Plan d’action Saint-Laurent 2011-2026 mènent des activités de détection et de suivi de la propagation d'espèces aquatiques envahissantes. L'harmonisation de ces programmes et activités permettra de déterminer les lacunes en termes de secteurs géographiques, d’espèces ou d’habitats et d’élaborer des programmes et activités complémentaires afin de les pallier. 

Consultez la fiche d'information pour ce projet.

Élaborer des plans d’action et d’intervention concertés en cas de détection d’espèces aquatiques envahissantes

Les espèces aquatiques envahissantes, en plus de pouvoir survivre dans différents habitats et climats, ont habituellement peu ou pas de prédateurs et sont moins affectées par les maladies. Ce sont deux facteurs majeurs qui leur permettent de s’installer rapidement, perturbant ainsi, souvent de manière irréversible, l’équilibre du milieu naturel. Dans ce contexte, des plans d'intervention décrivant les actions prioritaires et identifiant les organismes responsables en cas d'observation de nouvelles espèces aquatiques envahissantes seront élaborés. De plus, des exercices de simulation seront effectués afin de préparer l’ensemble des intervenants à agir de manière concertée et efficace pour limiter la dispersion de ces espèces. 

Consultez la fiche d'information pour ce projet.

Harmoniser les bases de données sur les espèces aquatiques envahissantes

Plusieurs participants et collaborateurs gèrent des bases de données sur les espèces aquatiques envahissantes. L’harmonisation de l’information contenue dans celles-ci facilitera l’élaboration d’un tableau général de la situation. 

Consultez la fiche d'information pour ce projet.

Élaborer une composante « Espèces aquatiques envahissantes » dans l’Observatoire global du Saint-Laurent

Certains participants et collaborateurs du Plan d’action Saint-Laurent 2011-2026 produisent et diffusent une grande variété de données et d’information concernant les espèces aquatiques envahissantes. L’élaboration d’une composante sur ces espèces dans l'Observatoire global du Saint-Laurent permettra de faciliter l’accès public à cette information et aux organismes qui la produisent. 

Consultez la fiche d'information pour ce projet.

Repérer nos projets sur la carte interactive!