Élaborer des plans d’action et d’intervention concertés en cas de détection d'espèces aquatiques envahissantes

Contexte et description du projet

Deux facteurs majeurs permettent aux espèces aquatiques envahissantes (EAE) de s’installer rapidement dans leur environnement d’adoption : les nouveaux venus sont des organismes généralistes qui peuvent survivre à de grandes variations de la salinité, de la température, de la luminosité, du taux d'oxygène et de la turbidité de l'eau et ils disposent de mécanismes de reproduction hyper performants qui leur donnent un avantage considérable sur les espèces indigènes. L’équilibre du milieu naturel peut s’en trouver perturbé, et ce, parfois de manière irréversible. D’où l’importance d’agir vite lorsque de nouvelles espèces sont détectées dans le Saint-Laurent ou dans certains secteurs dont elles étaient absentes jusque-là.

C’est dans ce contexte que sera appliqué un plan d'intervention rapide en cas de découverte de nouvelles EAE. Ce document sera adapté pour répondre aux problématiques observées en eau douce et en milieux marins et sera élaboré comme un plan d’urgence : actions prioritaires à entreprendre et désignation d’un organisme responsable de ces actions, avec toute la chaîne de communication nécessaire, de façon claire et précise. Une fois le plan produit, les responsables tiendront des exercices de simulation afin de préparer l’ensemble des intervenants à agir de manière concertée et efficace pour limiter la dispersion des espèces détectées. Ces exercices porteront respectivement sur une espèce marine, un animal d’eau douce et une plante d’eau douce.

Résultats

L’élaboration du plan d’intervention est presque terminée et se poursuivra au cours de la phase 2016-2021. Jusqu’à présent, les activités réalisées ont permis d’améliorer les réponses aux situations d’urgence. Lorsqu’il sera finalisé, le plan d’intervention, adapté aux différentes menaces d'introduction potentielle d'espèces aquatiques envahissantes, pourra diminuer le risque d'introduction et de dispersion de ces espèces indésirables dans l'environnement.

Ministères participants

Gouvernement du Canada

  • Pêches et Océans Canada

Gouvernement du Québec

  • Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
  • Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation