Historique du Programme Zones d’intervention prioritaire (ZIP)

Le concept de ZIP a été élaboré en 1988 par Environnement Canada. À ce zonage à la fois écologique et social des rives du Saint-Laurent a été associée une structure de partenariat et de concertation dont l’objectif était d’abord de permettre aux citoyens et aux acteurs sociaux de s’engager dans la protection et le développement de leur secteur du Saint-Laurent et, ultimement, de le prendre en charge.

Parallèlement à cette démarche, en 1989, plusieurs groupes environnementaux du Québec se rassemblent, avec l'Union québécoise pour la conservation de la nature (UQCN) à leur tête, pour fonder Stratégies Saint-Laurent (SSL). Leur objectif est de favoriser l'implication de la population et des décideurs régionaux dans la protection, la sauvegarde et la mise en valeur du Saint-Laurent.

La fusion de ces deux approches et la mise en œuvre d’une collaboration étroite entre les groupes et les gestionnaires gouvernementaux ont permis l’instauration, en 1993, du Programme ZIP, programme visant à soutenir financièrement la concertation des acteurs œuvrant le long du Saint-Laurent, afin de susciter leur engagement pour l’amélioration de la qualité de leur environnement. C’est ainsi que 14 comités ZIP ont été mis sur pied le long du Saint-Laurent et du Saguenay au cours des phases II et III du Plan Saint-Laurent (1993-2003).

Note : Depuis 2010, 13 comités ZIP oeuvrent sur le Saint-Laurent puisque le comité ZIP Alma-Jonquière ne fait plus partie du réseau

Carte désignant l'emplacement des 13 comités ZIP (Zones d'intervention prioritaire) le long du Saint-Laurent

L'image du Québec est une gracieuseté de l'Agence spatiale canadienne (2006). Les données ont été reçues par le Centre canadien de télédétection, puis traitées et distribuées par MDA Geospatial Services.

Ce que finance le Programme ZIP

Destiné exclusivement aux comités ZIP et à Stratégies Saint-Laurent, le programme soutient des activités liées à la concertation.

Stratégies Saint-Laurent

Stratégies Saint-Laurent a contribué à créer les comités ZIP le long du Saint-Laurent et leur offre encore aujourd’hui des services pour assurer une cohésion dans les actions posées à l’échelle du Saint-Laurent (formations, extranet, occasions d’échanges, etc.). La mission première de Stratégies Saint-Laurent consiste à regrouper les comités ZIP afin de favoriser la concertation aux échelles interrégionale, provinciale et nationale, ainsi que de susciter l'implication de la population et des décideurs régionaux dans la protection, la sauvegarde et la mise en valeur du Saint-Laurent.

Comités ZIP

Les comités ZIP sont des organismes locaux de concertation et d’action, dont le mandat est de regrouper les principaux usagers du Saint-Laurent d’un territoire et de favoriser leur concertation en vue de résoudre les problèmes locaux et régionaux touchant aux écosystèmes du Saint-Laurent et à leurs usages.

Les responsabilités des membres des comités :

  • établir des points de convergence en vue d’agir, à partir d’intérêts parfois difficilement conciliables;
  • favoriser un consensus sur les actions prioritaires à mener pour atteindre les résultats souhaités par la population de leur zone;
  • se donner une vision commune de la réhabilitation et de la protection du Saint-Laurent;
  • partager l’information et l’expertise. 

Les comités ZIP et la gestion intégrée du Saint-Laurent

Les comités ZIP sont appelés, de par leur expertise en matière de concertation des acteurs œuvrant le long du Saint-Laurent, à participer à la mise en œuvre de la gestion intégrée du Saint-Laurent.

Pour en savoir plus >>>