Phase II : 1993-1998

Les réussites de la première entente ont incité les gouvernements du Canada et du Québec à renouveler leur collaboration. Sous la nouvelle appellation « Saint-Laurent Vision 2000 », cette seconde entente se caractérisait par une augmentation du nombre de ministères partenaires qui passent ainsi de cinq à dix. 

Saint-Laurent Vision 2000 couvrait sept domaines d’intervention : la biodiversité, l’agriculture, l’implication communautaire, l’aide à la prise de décision, la santé, la protection et la restauration.

Saint-Laurent Vision 2000 faisait davantage appel à la participation de la population. C’est dans ce contexte que les comités Zones d'intervention prioritaire (ZIP) ont vu le jour. En outre, les organismes désireux de piloter des projets locaux de protection et de restauration pouvaient obtenir une aide financière grâce au nouveau Programme Interactions communautaires.

Cette seconde phase a permis de stimuler et d'harmoniser les efforts du plus grand nombre possible de partenaires. Les projets réalisés sont présentés dans le rapport quinquennal 1993-1998. 

Participants

Gouvernement du Canada

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
  • Bureau fédéral de développement régional (maintenant, Développement économique Canada) 
  • Environnement Canada
  • Patrimoine canadien
  • Pêches et Océans Canada
  • Santé Canada

Gouvernement du Québec

  • Ministère des Affaires municipales
  • Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation
  • Ministère de l'Environnement et de la Faune 
  • Ministère de la Santé et des Services sociaux