Liste des projets
Nom Description Lien Comité Zones
Poursuivre l'étude sur l'utilisation du chenal de navigation par les poissons

Ce projet de recherche vise à décrire et à comprendre l’utilisation du chenal de navigation par les communautés de poissons du Saint-Laurent. Son objectif est de caractériser l’abondance et l’état de santé des poissons qui fréquentent le chenal. Vous pouvez prendre connaissances de l’application Biodiversité sur le site de l’Observatoire global du Saint-Laurent (OGSL), où vous trouverez les données recueillies.

fiche d'information Pérennité des usages
  • Québec (45.18978,-74.295044)
  • Québec (45.884273,-73.259583)
  • Québec (45.38953,-73.839111)
  • Québec (46.195042,-72.858582)
Corridors vert et bleu pour le Richelieu

Ce projet vise à créer un « corridor écologique » sur l’ensemble du bassin versant de la rivière Richelieu, c’est-à-dire une bande de végétation continue sur les rives – formée d’arbres, d’arbustes et d’herbacées indigènes – qui pourra filtrer et donc réduire les sources de pollution diffuse tout en servant de corridor de déplacement à la faune. Vous pouvez vous référer au dépliant explicatif du projet.

fiche d'information Amélioration de la qualité de l'eau
  • Lac Saint-Pierre (45.460833,-73.279167)
Aménager des cours d’eau agricoles dans le littoral en plaine inondable du lac Saint-Pierre

Ce projet vise à poursuivre l’amélioration de l’habitat du poisson dans la plaine inondable du lac Saint-Pierre, en restaurant des zones à haut potentiel d’habitat et à plus faible potentiel agricole. Depuis 2003, huit hectares d’habitat ont été restaurés dans une approche soucieuse de la cohabitation de l’agriculture et de la faune. Ainsi, dix cours d'eau répartis dans les régions de Lanaudière et du Centre-du-Québec ont été aménagés. Pour en savoir plus, consultez la fiche d’information sur ce projet.

fiche d'information Amélioration de la qualité de l'eau
  • Lac Saint-Pierre (46.15417,-72.70139)
  • Lac Saint-Pierre (46.11917,-73.09778)
Documenter les apports fluviaux en carbone organique et en éléments nutritifs à l’estuaire maritime en lien avec l’hypoxie et l’acidification

Ce projet, qui se déroule en amont du Saint-Laurent, vise à étudier les effets des apports en carbone organique et en éléments nutritifs (phosphore et azote) associés aux activités agricoles sur l’écosystème de l’estuaire maritime du Saint-Laurent.

Les stations de mesures de la qualité de l’eau sont situées à l’exutoire du lac Ontario, à Wolfe Island, à l’embouchure de la rivière des Outaouais (Carillon) et à Québec.

fiche d'information Amélioration de la qualité de l'eau
  • Marqueur 3 (46.766676,-71.241531)
  • Carillon (45.573437,-74.379845)
  • Wolfe Island (44.190574,-76.344109)
Améliorer les connaissances sur les microorganismes pathogènes provenant des sources agricoles dans les tributaires du lac Saint-Pierre

Ce projet vise à évaluer le risque de contamination de l’eau du lac Saint-Pierre par les microorganismes pathogènes qui sont déversés par les cours d’eau tributaires et à étudier les liens entre les organismes indicateurs ou pathogènes décelés dans les échantillons d’eau et les sources agricoles de contamination. Pour y arriver, un suivi des concentrations des bactéries indicatrices E. coli est effectué dans le fleuve – en amont et en aval du lac – ainsi que dans les tributaires.

fiche d'information Amélioration de la qualité de l'eau
  • Lac Saint-Pierre (46.204132,-72.811083)
Utiliser les algues nuisibles et toxiques comme indicateurs pour le suivi de la qualité et de l’eutrophisation de l’eau

Ce projet vise à étudier, notamment, les effets à long terme des algues toxiques sur l’écosystème et de déterminer quelles algues s’avèrent toxiques. Il a également pour objectif de mettre au point des outils de détection et d’évaluation, pour évaluer les effets toxiques sur les organismes exposés et d’utiliser des algues comme indicateurs pour le suivi de la qualité et de l’eutrophisation de l’eau.

fiche d'information Amélioration de la qualité de l'eau
  • Lac Saint-Louis (45.390735,-73.813705)
  • Lac Saint-Pierre (46.20222,-72.82417)
Développer un essai de toxicité pour évaluer les sédiments de la zone d’eau saumâtre du Saint-Laurent

Le projet vise à déterminer les essais de toxicité qui devraient être utilisés pour évaluer l’impact potentiel des sédiments dragués ou déposés dans la zone saumâtre du Saint-Laurent, c’est à dire en aval de l’île d’Orléans.

fiche d'information Amélioration de la qualité de l'eau
  • île madame (46.972815,-70.7868)
Documenter la présence de produits pharmaceutiques dans les effluents municipaux de la région de Montréal et évaluer leurs effets sur la faune aquatique

Ce projet comprend toute une série de recherches qui visent à évaluer les impacts des rejets de substances pharmaceutiques sur l’environnement et sur la santé humaine, considérant que les rejets des effluents urbains constituent une source de pollution importante du fleuve et que la station d’épuration de Montréal en génère la moitié.

fiche d'information Amélioration de la qualité de l'eau
  • Lac Saint-Pierre (45.7025,-73.45639)
Documenter la présence de produits pharmaceutiques et de soins personnels dans le Saint-Laurent et certains de ses tributaires

Ce projet vise à mettre en commun et à interpréter conjointement des données relatives à 44 substances différentes qui ont été mesurées à 11 stations d’échantillonnage situées entre la rivière des Outaouais et Lévis. Le but du projet est d’interpréter les concentrations mesurées de chacun de ces produits et d’obtenir une connaissance accrue des concentrations de produits pharmaceutiques et de soins personnels dans le fleuve.

fiche d'information Amélioration de la qualité de l'eau
  • Trois-Rivières (46.306535,-72.561436)
  • Montréal (45.563264,-74.392799)
Élaborer un projet d’évaluation des risques pour l’environnement et pour la santé attribuables aux effluents urbains dans la région de Québec

Le projet vise à évaluer les risques que représentent les effluents municipaux, dont ceux de Québec et de Lévis, pour l’écosystème et pour la santé humaine. Dans une première phase, on mettra sur pied une équipe multidisciplinaire qui, dans une seconde phase, étudiera les effets toxiques des effluents sur la faune aquatique et, éventuellement, sur la faune piscivore (mammifères et oiseaux) et les humains.

fiche d'information Amélioration de la qualité de l'eau
  • Québec (46.78243,-71.218529)
Arrimer les outils de prévision environnementale et de suivi de l'état du Saint-Laurent: Application à la cartographie de la qualité de l'eau du lac Saint-Pierre

Ce projet vise à mettre en commun les données des groupes Prévision numérique environnementale et Suivi de l’état du Saint-Laurent afin de générer de l’information (données, cartes, indicateurs, etc.) reflétant l’état de la contamination du lac Saint-Pierre par les pesticides. Ces données permettront de déterminer les zones les plus affectées par la contamination dans le lac Saint-Pierre. Elles pourront ainsi permettre de revoir, au besoin, l’emplacement des sites d’échantillonnage dans le lac et d’ajuster le plan d’échantillonnage.

fiche d'information Amélioration de la qualité de l'eau
  • Lac Saint-Pierre (46.213576,-72.815323)
Évaluer le risque écotoxicologique du gobie à taches noires dans le fleuve Saint Laurent : impact d’une espèce envahissante sur le transfert trophique des contaminants

Le projet vise à quantifier le risque écotoxicologique que représente le gobie à taches noires, afin d’évaluer dans quelle mesure il contribue au transfert des contaminants dans la chaîne alimentaire. Pour réaliser leur projet, les chercheurs évalueront les concentrations de contaminants (classiques et d’intérêt émergent) trouvés dans les sédiments et les poissons d’une dizaine de stations d’échantillonnage dans le panache de l’effluent de Montréal. Les chercheurs pourront ainsi évaluer le risque de contamination des prédateurs du gobie à taches noires.

fiche d'information Amélioration de la qualité de l'eau
  • Panache de l'effluent Montréal (45.701744,-73.451157)
Évaluer la dynamique sédimentaire et le niveau de contamination des milieux humides du lac Saint-Pierre

Ce projet vise à étudier les couches de sédiments des milieux humides du lac Saint-Pierre. Le taux de sédimentation et le niveau de contamination des différentes strates de sédiments fourniront de l’information sur l’évolution dans le temps de différentes pressions environnementales et humaines qui agissent sur ces milieux sensibles. Le projet permettra d’évaluer l’influence des eaux usées municipales et industrielles, celle de l’apport des contaminants agricoles, de la variation des niveaux d’eau, du dragage et des changements climatiques. Les données fourniront des éléments essentiels pour améliorer notre compréhension de la dynamique de certains des habitats les plus importants pour l’écosystème du Saint-Laurent.

fiche d'information Amélioration de la qualité de l'eau
  • Marqueur 1 (46.191022,-72.852189)
Mettre en place un groupe d’échange sur le lac Saint-Pierre

Le projet examinera plusieurs facteurs précédemment invoqués pour expliquer le déclin de l’écosystème du lac Saint-Pierre, tels que la surexploitation de la perchaude, la dégradation de la qualité de l’eau et des habitats, la présence de cyanobactéries benthiques, la prédation du cormoran et la compétition pour les ressources entre les espèces indigènes et les espèces introduites (gobie à taches noires) dans le lac. De plus, le projet s’attardera à des facteurs additionnels qui n’ont pas été invoqués précédemment, tels que les conditions hydroclimatiques, les parasites, les pesticides et les contaminants émergents.

Amélioration de la qualité de l'eau
  • Lac Saint-Pierre (46.195042,-72.833862)
Participer à la mise en place d’interventions modèles de conservation de la biodiversité en milieu agricole

Ce projet vise à réaliser des interventions modèles et la restauration d’habitats dans un secteur de la rive sud du lac Saint-Pierre pour en faire un modèle de bonnes pratiques en matière d’agriculture et de protection de l’environnement.

Les résultats attendus sont la réduction de la pollution diffuse, l’amélioration de la qualité de l’eau, et l'amélioration des habitats de plusieurs espèces fauniques (poissons, oiseaux), dont la perchaude, dans l’ensemble du bassin versant du lac Saint-Pierre.

fiche d'information Conservation de la biodiversité
  • Baie-du-Febvre (46.141426,-72.720909)
Évaluer l'impact des changements climatiques sur les hauts marais de l'estuaire d'eau douce et élaborer des stratégies de protection des espèces en situation précaire

Ce projet vise à documenter l'évolution des marais de l'estuaire d'eau douce du Saint-Laurent par une étude approfondie de quatre sites afin de déterminer les principaux facteurs responsables de leur érosion. Les résultats de ce projet permettront d'adapter les stratégies de protection d'espèces floristiques en situation précaire en tenant compte de l'impact des changements climatiques. Vous pouvez prendre connaissance du rapport final du projet.

fiche d'information Conservation de la biodiversité
  • Québec (46.804995,-71.198673)
Analyser les résultats issus des indicateurs existants et mettre au point de nouveaux indicateurs de l'impact des changements climatiques sur les écosystèmes

Ce projet consiste à quantifier l’effet des changements climatiques sur l’écosystème fluvial à l’aide d'indicateurs biologiques qui ont été conçus pour tester plusieurs plans de régularisation du débit du Saint-Laurent. Ces indicateurs seront raffinés et réutilisés dans de nouvelles conditions de débit et de température de l’eau correspondant à divers scénarios hydroclimatiques. Cela permettra de mieux connaître les effets des changements climatiques sur la biodiversité de plusieurs portions du Saint-Laurent fluvial, du lac Saint-Louis à Trois-Rivières.

fiche d'information Conservation de la biodiversité
  • Varennes, Boucherville du lac Saint-Louis au pont Laviolette (45.68195,-73.446693)
Évaluer les effets des poissons exotiques envahissants sur les moules d'eau douce indigène du Saint-Laurent

Ce projet de recherche vise à évaluer l’hypothèse selon laquelle le gobie à taches noires agirait comme hôte « imposteur » pour les larves de certaines espèces de moules indigènes et nuirait à leur recrutement et à leur dispersion.

Pour réaliser ce projet, les chercheurs ont procédé à la récolte de deux espèces de moules que l’on trouve généralement dans le fleuve Saint-Laurent, soit l’elliptio de l’Est et la lampsile rayée, à Trois-Rivières et à Grondines. Ces moules adultes ont fourni les larves nécessaires aux expériences réalisées en laboratoire. Des gobies à taches noires ont également été récoltés à différents sites, notamment sur l’île Verte et à l’embouchure de la rivière Chateauguay, afin de déterminer les espèces de moules qui ont adopté ce poisson envahissant comme hôte pour assurer le développement de leurs larves.

fiche d'information Conservation de la biodiversité
  • Marqueur 4 (45.95528,-73.66917)
  • Marqueur 3 (45.64056,-73.775)
  • Marqueur 2 (46.27760,-72.65627)
  • Marqueur 1 (46.58577,-72.04089)
Mettre en œuvre un projet d’aire marine protégée (AMP)

Étude concernant une aire marine protégée aux Îles-de-la-Madeleine.

Cette étude concernant une aire marine protégée aux Îles-de-la-Madeleine est réalisée conjointement par le Ministère du Développement durable, de l’Environnement de la Lutte contre les changements climatiques et par l'agence Parcs Canada. Elle vise à déterminer les secteurs d’intérêt pour la conservation de la biodiversité marine et des ressources culturelles et à évaluer les possibilités de mise en valeur, d’éducation et d’appréciation du milieu marin. Elle a également pour but d’évaluer les contraintes liées à la création d’une aire marine protégée.

fiche d'information Conservation de la biodiversité
  • Marqueur 1 (47.38333,-61.86667)